La méditation

instant-present-2
« Lorsque l’esprit est libre, le corps est délicat. »
W. Shakespeare

La voie de la méditation

Aujourd’hui, les choses sont définitivement et clairement établies : le corps et l’esprit sont liés. Il n’existe pas de dualité Corps / Esprit. L’esprit est produit par le système nerveux central et périphérique. Le système nerveux central est lié au système endocrinien (hormones) et au système immunitaire (le soi et le non soi).

Un déséquilibre du SNC, perçu par l’organisme comme un trouble de l’esprit, entraînera à son tour un déséquilibre dans les fonctions de régulation de l’organisme. De nombreuses recherches scientifiques avancent tous les jours sur cette idée que tout est lié. De plus, l’esprit équilibré permet une santé équilibrée. Alors que depuis quelque temps maintenant on se rassemble autour de l’idée que le stress a des effets négatifs sur la santé, on découvre aujourd’hui qu’un bon mental aurait des effets positifs sur toutes sortes de pathologies. Alors comment faire pour tirer au mieux profit de ces découvertes ? La méditation est un excellent moyen pour apprendre à dialoguer avec son esprit, et lui redonner sa juste place dans notre vie.

La méditation est l’art majeur de l’être humain. Jiddu Krishnamurtiinstant-present-3
“La méditation n’est pas une évasion, mais une rencontre sereine avec la réalité.” Tchin Nhat Hanh

Tout travail soutenu en pratique méditative va permettre au pratiquant de mesurer la force de son esprit, sa puissance, sa disponibilité et également les effets pernicieux des habitudes qu’on lui a laissé prendre (surmenage et domination du mental…) Mais tout aussi rapidement, il va pouvoir mesurer les bienfaits d’un travail collaboratif avec son esprit, qui va lui apporter une plus grande clairvoyance, un sentiment de paix, de force intérieure, une meilleure gestion de son énergie et une meilleure santé. Car, tout travail sur ou avec l’esprit va amener aux notions d’ETRE et d’INSTANT PRESENT. Ce qui va alors libérer de toute entrave liée au FAIRE et à sa pression. . Chacun peut alors gagner en liberté et en conscience. L’énergie vibratoire qui gouverne le corps et l’esprit peut alors s’élever, nous conduisant vers le bien être et la joie d’exister au milieu de l’univers.

instant-present-4

…Alors que j’écrivais sur les émotions et les sentiments, j’ai éprouvé la nécessité de relire Spinoza et de démontrer combien il avait raison en ouvrant une perspective nouvelle sur la relation esprit-corps. Jusqu’ici, la médecine moderne s’appuyait sur Descartes, lequel dissociait la raison – l’esprit – des émotions et des états du corps. Spinoza renverse cette théorie. Il propose comme fondement pour l’homme – aussi bien pour l’esprit que pour le corps – une seule « substance Ma position est presque aussi radicale que celle de Spinoza, en ce sens que, pour moi, tout ce qui est contenu dans l’esprit provient de modifications du corps. Je vous vois, mais votre image n’est qu’un changement dans l’état de mes neurones entre ma rétine et mon cortex visuel. Ce sont des changements corporels. La même chose se passe quand vous entendez ma voix. Le son envahit votre corps en se transmettant de votre oreille à chaque région de votre cortex cérébral. Ce que nous expérimentons dans notre esprit est toujours le résultat de modifications corporelles.

On se rend compte – comme l’a montré Spinoza – que certaines de nos actions envers nous-même ou envers les autres peuvent renforcer ou, au contraire, détériorer notre équilibre physiologique. Par exemple, lorsque l’on fait quelque chose qui provoque la douleur d’autrui ou sa mort, on modifie de façon parfois radicale notre propre bien-être physiologique. Plus intéressant encore : cette modification aura des conséquences physiologiques. Nous sommes conçus pour survivre et maintenir notre stabilité, mais si nous agressons les autres, cela se retourne contre nous et contre l’équilibre de notre corps. Spinoza l’énonce très clairement. C’est le fondement de l’éthique.

Lorsque vous éprouvez une profonde douleur ou une grande tristesse et que cet état se prolonge, les implications vont au-delà de l’esprit pour affecter ce que nous appelons le corps. Ce même corps qui est traité par la médecine ou la chirurgie. Ces états émotionnels peuvent avoir des conséquences sur le système immunitaire et générer des infections ou contribuer au développement d’un cancer.Antonio Damasio

 

Antonio Damasio est professeur de neurologie à l’université de l’Iowa, aux Etats-Unis, et membre du prestigieux Institute of Medicine, qui donne le “la” de la médecine scientifique occidentale. Il est peut-être le neurologue et chercheur en neurosciences le plus connu et le plus respecté au monde. Grand spécialiste des lésions du cerveau qui affectent le comportement et les émotions, il est l’auteur notamment de Spinoza avait raison (Odile Jacob, 2003).

Vidéo conseillée

(voir toutes les vidéos)

Souffles de Lune développe beaucoup cette notion de la force de l’Esprit sur nos pensées, nos actions, notre santé et l’importance de s’y référer pour ouvrir favorablement notre champ de conscience et permettre l’élévation de notre vision du monde.