La sono thérapie

Sono thérapie : Les Sons et Vibrations des Bols Tibétainsenergie-et-vibration-2

De tout temps et sur tous les continents, on a toujours su que le Son vibrait au cœur même de notre corps et aux confins de notre âme. Depuis plusieurs milliers d’années, par leurs puissantes vibrations sonores, les Bols Tibétains permettent de générer des sons différenciés au sein même de la structure profonde de votre organisme, rééquilibrant ainsi le corps mental et le corps énergétique par un massage cellulaire subtil.

En effet, le bain sonore dans lequel vous vous retrouvez lors d’une séance va permettre aux sons et à leurs fréquences de pénétrer jusqu’au sein même de vos cellules, d’autant plus facilement que le corps est composé majoritairement d’eau. De façon délicate, la vibration se propage dans chaque zone qui souffre de déséquilibre énergétique et qui en ressent blocages, douleurs, malaises ou tensions, et rétablit ainsi l’harmonie

Le Bol Tibétain, par l’élévation du champ vibratoire et la production d’ondes alpha favorise le calme mental sensoriel, le lâcher-prise.

On parle souvent, à propos des bols tibétains, de massage sonore, de réflexologie sonore, de nettoyage émotionnel… La relaxation profonde et la détente en découlent très vite mais aussi de meilleures capacités cognitives, créativité, joie… La confiance en soi et en la vie est renforcée. On note également un soulagement des douleurs physiques et des tensions musculaires. En complément aux traitements médicaux, cette pratique est d’une aide très précieuse pour les malades en longue maladie ou leurs accompagnants, pour soulager les acouphènes, pour traverser des périodes douloureuses de deuil. Elle permet aussi d’aider à une meilleure perception du corps chez les personnes souffrant de troubles tels l’anorexie, le surpoids…

Une séance est l’occasion de se retrouver avec soi, de se détendre ou de découvrir une voie de libération d’un ressenti très précis, tant psychologique que physiologique
Après un échange préalable qui permet d’ajuster au mieux la pratique, la séance se déroule pendant une heure à une heure et demie, seul (e) et habillé (e). Enfin, un temps d’analyse conclut la séance. Selon les problématiques soulevées, il est fréquent d’avoir besoin de trois séances minimum pour ressentir les bienfaits de cette pratique !
Une contre-indication à noter : le pacemaker.